KlamChabab

Paroles de Jeunes / KlamChabab

Paroles de jeunes pour la redevabilité

« Paroles de Jeunes pour la Redevabilité » est un projet mené par Transparency Maroc en partenariat avec la fondation Heinrich Böll Rabat.
Les activités du projet seront mises en œuvre dans quatre villes du Maroc et impliqueront des acteurs sociaux, des artistes et des politiciens.

L’action vise à sensibiliser un grand nombre de jeunes aux méfaits de la corruption, à l’obligation de rendre des comptes et à la lutte contre l’impunité. Le projet apportera un plaidoyer en faveur de la lutte contre la corruption et de la responsabilisation par les acteurs sociaux et sensibilisera les décideurs.

Le projet diffusera les outils permettant de promouvoir la responsabilité et la transparence en combinant la production artistique avec l’acquisition des connaissances nécessaires à l’exercice et à la participation des citoyens.

Il s’articulera autour des piliers, outils essentiels de la lutte contre la corruption, de la promotion des bonnes pratiques et de la responsabilisation.
Le projet sera aussi l’occasion de pérenniser l’action menée par TM dans son plaidoyer lors des dernières années :

1- La transparence fiscale ;
2- La transparence dans la gestion du sport ;
3- L’extorsion sexuelle (sextorsion) comme acte de corruption ;
4- La gouvernance locale (territoriale)
5- La stratégie nationale de lutte contre la corruption.

Dans la continuité du projet « Paroles de jeunes pour la redevabilité », et étant donné que ce sont des thématiques d’actualité, notre travail sera axé sur les trois piliers choisis en 2019 à savoir : La corruption sexuelle, le droit d’accès à l’information et le suivi budgétaire.

Exécution projet:

Réalisation Capsules Vidéos

Deux capsules vidéo animées seront réalisées sur deux thématiques : le suivi budgétaire et le droit d’accès à l’information. Le but est de vulgariser les lois et règlements qui régissent ces deux thématiques et de les diffuser pendant les formations et les rencontres de sensibilisations avec une possibilité de les projeter lors des prestations artistiques dans l’espace public dans la
mesure du possible.

Exposition et Débat

L’exposition « Des proverbes contre la corruption » sera organisée à Larache. Pendant un mois, des tableaux d’artistes de TM traitants la thématique de la corruption seront exposés dans un lieu culturel à Larache. Un débat sera également organisé sur le droit d’accès à l’information aux profils des étudiants, enseignants, société civile, artistes et jeunes publics.

Rencontre de formations à Rabat

Trois jours de formations aux profils de la société civile (partenaires régionaux), des élu(e)s et des journalistes (étudiants en journalisme). Les invité(e)s seront formés sur les trois thématiques prédéfinies à savoir : le suivi budgétaire (suivi des marchés publics), le droit d’accès à l’information et la corruption sexuelle. Chaque jour sera dédié à une thématique afin de renforcer les capacités des participant(e)s en matière de la redevabilité et de la transparence en utilisant le guide produit dans le cadre du projet ainsi que les guides de TM

Les journées de transparence (Azrou, Tiznit, Errachidia)

Trois journées de transparence avec différentes rencontres de sensibilisation autour des thématiques choisies du projet.
Ces rencontres sont destinées aux représentant de la société civile, des élu(e)s, des étudiants et des jeunes en général. Le but des rencontres est de vulgariser les problèmes et les enjeux de la lutte contre la corruption, en mettant l’accent en matière d’approche participative. Ce qui encouragera le dialogue entre la société civile et les élu(e)s. Les jeunes associations partenaires seront également encouragées pour pérenniser l’action portée par TM dans leurs
villes.
Des prestations artistiques seront également organisées dans les trois villes ( théâtre forum, slam, musique…). Elles seront préparées par un groupe d'artistes et aborderont les thématiques cibles du projet.
Des jeunes artistes locaux auront l’occasion de prendre la parole et d’exprimer quand aux méfaits de la corruption dans ses différentes formes.
Les prestations artistiques permettront donc à la conscientisation et à l’information des spectateurs d’une façon ludique pour une éducation corrective.

Rencontre de clôture

Lors de cette rencontre, nous inviterons les associations partenaires, les élu(e)s et artistes afin de leur présenter les résultats des activités organisées pendant l’année. La rencontre sera également l’occasion de discuter des points positifs et négatifs du déroulé des activités et de collecter les recommandations et les propositions des participant(e)s. En plus, la rencontre donnera l’occasion aux associations et élu(e)s de développer des pistes potentielles pour des
actions communes sur la question de la transparence et redevabilité.